• ACT & Hop

Team Building : stop ou encore ?

Mis à jour : janv. 9


Chaque année, vous vous interrogez sur le team building : n’est-ce pas de l’argent jeté par les fenêtres ? Bien préparé, avec des objectifs clairs, un team building est un excellent levier sur l’ambiance de travail et la motivation des employés, et sur la QVT dans votre entreprise.

Quels sont les fondamentaux du team building ? Quels objectifs vise-t-on ? Comment réussir cet événement ?

Les fondamentaux d’un team building

Littéralement, team building signifie « construction d’équipe » Ce concept né dans les années 80 nous vient des Etats-Unis. Le terme « équipe » vient du vieux français « esquif qui désignait une suite de chalands attachés les uns aux autres et tirés par des hommes ou des chevaux, en attendant l’époque des remorqueurs ». Quant à l’esprit d’équipe, c’est une « mentalité caractéristique d’un groupe de travail ou de sport, solidaire et orienté vers l’efficacité. »

Le principe du team building est simple : des équipes se retrouvent autour d’une activité pour mener à bien un challenge.

A quelles occasions est-il judicieux d’organiser un team building ? Suite à une restructuration, lorsque de nouvelles équipes se créent, en début d’année lors du lancement de la stratégie annuelle de l’entreprise, pour accueillir de nouveaux arrivants, au démarrage d’un nouveau projet ...

De nombreux acteurs spécialisés dans le team building proposent toute une panoplie d’activités. Il y a eu le rafting, pour ramer ensemble en respectant les consignes du skipper ou encore les via ferrata et le saut à l’élastique pour favoriser le dépassement de soi. Dernière activité à la mode : les escape games.

Aventure, gastronomie, sport, musique, relaxation, insolite, DIY, théâtre, jeu... Vous n’avez que l’embarras du choix. Attention à ne laisser personne au bord de la route en choisissant une activité trop ciblée, qui pourrait déplaire.

Objectifs

Pour bien réussir votre team building, commencez par définir votre objectif. Que voulez-vous atteindre avec cet événement ?

Créer du lien entre les collègues mais aussi entre les collaborateurs et leur responsable hiérarchique : le team building permet aux personnes de se découvrir autrement qu’en réunion ou derrière un ordinateur. Cela contribue à créer des conditions favorables au travail. Mieux connaître ses collègues permet d’instaurer la confiance, de favoriser la prise de paroles entre collègues et d’améliorer la communication. On peut ainsi faire de la prévention et éviter des conflits.

Améliorer la cohésion entre les collaborateurs et renforcer l’esprit d’équipe : atteindre un objectif commun dans le but de réussir un challenge est un des principes clés du team building. Pour atteindre cet objectif, les collaborateurs devront se serrer les coudes, s’entraider et tous aller dans le même sens. Cette expérience développera l’intelligence collective.

Sensibiliser à un sujet particulier : vous pouvez utiliser le team building pour stimuler une compétence des collaborateurs, par exemple la créativité (nous vous invitons d’ailleurs à consulter notre cahier de vacances à ce sujet Lien). C’est aussi un bon moyen pour mettre en avant une valeur de l’entreprise que chacun doit s’approprier, par exemple le sens du client.

Renforcer l’esprit d’appartenance à l’entreprise : une expérience commune réussie entre les collaborateurs les rend plus fiers de travailler dans l’entreprise et améliore le lien entreprise – salarié.

Clés de la réussite

Le team building est une expérience. Il doit être vécu comme tel par chaque participant, et non pas comme le n-ième séminaire contraignant où on perd son temps.

Emmener les équipes à l’extérieur de l’entreprise permet de rompre les habitudes et favorise la prise de parole. Certains collaborateurs se sentiront plus libres de s’exprimer. Peut-être découvrirez-vous ainsi des talents insoupçonnés...LIEN vers notre article

Qui dit expérience dit bon moment. Bien évidemment, le team building sera réussi si les collaborateurs passent un bon moment et prennent plaisir à faire ensemble.

Mais attention, rappelons que s’amuser n’est pas l’objectif mais le moyen d’atteindre l’objectif préalablement défini.

Le team building casse les liens hiérarchiques pendant quelques heures. Les managers doivent jouer le jeu : lors d’un team building, le chef d’une équipe ne doit pas être le chef habituel ? Mais d’ailleurs, y aura-t-il un chef dans l’activité proposée ?

Voici une évidence toujours bonne à rappeler : dans un team building, le collectif prévaut sur l’individuel. Les collaborateurs ne sont pas là pour montrer qui est le plus fort, mais pour faire et réussir en équipe.

Enfin, l’état d’esprit positif qui résulte d’un team building doit se prolonger dans les faits au quotidien. Rien de plus décevant qu’un super team building qui développe la solidarité entre collègues, pour se retrouver le lendemain dans une ambiance « chacun pour soi » ou de guéguerre interservices.

On ne le dira jamais assez : l’un des piliers en QVT est une bonne ambiance de travail, favorisée par la cohésion des collaborateurs. Avoir une équipe soudée et motivée favorise la performance de l’entreprise. Tout le monde est gagnant. Alors, stop ou encore ? Nous, chez ACT&Hop, on dit encore autrement !

Pour aller plus loin

#Management #Entreprise #QVT

61 vues

ACT & Hop - LYON 3 - pjoud@actehop.com - 06 80 01 57 64

Création ACT & Hop - Copyright All Rights Reserved © 2019 - Mentions Légales - Politique de confidentialitéContact